A la recherche d'une souris: souris classique comparée à souris verticale

Un poste de travail confortable est une garantie pour la santé des salariés. De plus en plus d'entreprises en prennent conscience. La réduction des risques de TMS signifie en effet aussi: Moins d'absentéisme. Un bon consultant se doit d'être suffisamment renseigné en matière d'ergonomie afin de bien pouvoir conseiller ces clients. C'est pourquoi nous nous penchons dans cet article de blog sur la différence entre les souris classiques et les souris verticales ergonomiques.

Souris classiques

La souris classique: L'accessoire le plus utilisé dans le travail sur ordinateur. L'usage de cette souris contraint toutefois la main et le poignet à adopter une position inconfortable. Les petits mouvements contraignants effectués par le poignet peuvent rapidement entrainer des lésions. Mais quels sont précisément les mouvements responsables de ces lésions? 

Facteurs de TMS

  1. Pronation: Torsion de l'avant-bras. Avec une souris classique, l'avant-bras doit se tordre afin de permettre à la paume de tourner vers le bas pour se poser sur la souris. Cette posture forcée entraine une contraction continue des muscles de l'avant-bras. 
  2. Déviation ulnaire et radiale: Rotation partant du poignet. C'est par ailleurs surtout la main qui bouge, pouvant de la sorte entrainer une sursollicitation des tendons du poignet à cause des mouvements répétitifs.
  3. Flexion dorsale: Inclinaison verticale de la main. Pour permettre à la main de bien se refermer sur une souris classique, celle-ci doit s'incliner vers l'arrière forçant ainsi le poignet à se placer en angle vertical par rapport à l'avant-bras. Les tendons qui traversent le poignet subissent par conséquent une sollicitation permanente. 

Il n'est pas simple de perdre les mauvaises habitudes acquises avec la manipulation de la souris. C'est pourquoi il est conseillé de passer à une souris ergonomique conçue pour un maniement naturel et confortable. Cela est aussi valable pour ceux qui ne souffrent pas (encore) de TMS.

Souris verticales

Une alternative pour la souris classique est la souris verticale. Une souris verticale ne contraint pas à une torsion de l'avant-bras, évitant ainsi d'un coup la sursollicitation du poignet causée par la pronation et la flexion dorsale. la position verticale de la main n'incite plus le poignet à déplacer la souris; Il n'est donc plus question non plus de déviation ulnaire et radiale. C'est automatiquement la totalité du bras qui manipule la souris. 

A peu près toutes les souris verticales stimulent l'usage des muscles longs au lieu des petits muscles et des tendons. Il existe toutefois une gamme très variée de souris verticales. L'une n'est cependant pas mieux que l'autre ; le choix d'une souris ergonomique est personnel et dépend entre autre des dimensions de la main. Il existe des souris verticales de toutes sortes et de toutes tailles permettant ainsi toujours d'en trouver une qui soit appropriée. 

En savoir plus?

Outre les souris classiques et verticales, il existe aussi d'autres alternatives ergonomiques, telles que les souris centrales et les souris trackball. Vous trouverez dans notre livre blanc des informations complémentaires à ce sujet. Nous sommes à votre disposition pour des conseils bien fondés! 

Mots clés: papier blanc, souris ergonomiques