Clavier en deux parties, battage publicitaire ou justement pas ?

Il y a de grandes chances qu’en lisant ce texte vous ayiez sur votre bureau un clavier standart. En dépit d’une gamme variée de claviers sur le marché, la majorité se sert encore d’un clavier standart droit, basé sur le modèle créé par Christopher Latham en 1878.

Saviez-vous que le modèle d’un clavier, en cas d’usage intensif peut être la cause de troubles et de douleurs physiques ? Heureusement, au cours des 60 dernières années on a de plus en plus pris conscience et prouvé qu’une durée de frappe prolongée entrainait des douleurs dans la main, le bras, l’épaule et le cou. Les responsables ne sont pas seulement l’intensité et le nombre d’heures passées derrière l’écran mais aussi, et de façon non négligeable, les mauvaises postures et les mouvements mal adaptés. Un modèle de clavier conventionnel plat force par exemple les mains à se lever, entrainant ainsi une cassure des poignets.

 

Depuis longtemps déjà ce problème est pris en considération, et de nombreuses recherches ont été effectuées quant à l’effet des divers types de claviers sur les troubles cités ci-dessus. Ceux qui croient que le clavier en deux parties n’est qu’un nouveau battage médiatique se trompent. Le premier modèle de clavier séparé a été breveté déjà en 1915 par F. Heidner !

 

Souffrez-vous parfois de douleurs ou souhaitez-vous les éviter ? Nous vous conseillons  l’aquisition d’un clavier clavier ergonomique en deux parties.

Pour plus d’informations consultez note livre blanc.

Mots clés: claviers ergonomiques, ergonomie, poste de travail ergonomique